[vc_row][vc_column]

BREAKING NEWS

[/vc_column][/vc_row]

Devenir Ministre, le rêve obsessionnel de Doudou Ka!

0

Inconnu au bataillon politique lorsque l’actuel Président de la République fut ostracisé et poussé vers la sortie de l’hémicycle par le PDS, voici aujourd’hui, Doudou Ka, vuvuzela en bandoulière, chantant et se vantant d’être le fidèle parmi les fidèles de Macky SALL.

 

Et pourtant pendant cette étape de traversée du désert de Macky SALL, Doudou Ka, s’était réfugié en Europe car suspecté d’avoir commis des malversations financières en sa qualité de Directeur Administratif et Financier de la compagnie Sénégalaise de Navigation Maritime (COSENAM) ancêtre de la COSAMA. Ne sachant plus comment rebondir au Sénégal sans qu’il n’atterrisse en prison, il eut un coup de chance miraculeux. Il aura le mérite de ne pas louper cette chance, je dirai même cette opportunité.En effet c’est au détour d’une conversation avec un ami, qu’il fit la connaissance d’un grand homme intègre, imbu de valeurs, un certain Idrissa DIABIRA, alors Directeur d’un cabinet d’accompagnement et de conseils aux Présidents africains dénommé INTERFACE. Idrissa pour la petite histoire est l’actuel administrateur de l’ADPME.

Ce cabinet participait à la réflexion et à la définition des termes de référence pour le programme Yonnu Yokkutte du candidat Macky SALL pour la présidentielle de 2012. Doudou KA fut associé aux travaux. Vous comprendrez alors son pédantisme lorsqu’il se prévaut l’initiateur du plan. Ce qui semblerait constant, c’est que Doudou Ka fut le point focal du groupe chargé de la collecte de données. Il faut préciser qu’au sein du cabinet, il y aurait plusieurs nationalités.

 

Compte tenu de sa « sénégalité », l’on avait pensé qu’il était pertinent de lui confier le lead de ce groupe pour sa meilleure maitrise du ressenti et des préoccupations majeures de la population, comparativement aux autres membres du groupes non sénégalais.En 2012, après la victoire de Macky SALL, Doudou Ka fut récompensé et nommé Conseiller Spécial, chargé des Travaux du Chef de l’Etat pour un peu moins d’une année. En 2013 il est propulsé au FONGIP puis en 2021 à AIBD.

Ces positions lui ont permis de travailler avec beaucoup de zèle avec les plus hautes autorités de l’Etat du Sénégal. Doudou est cet ambitieux taciturne qui n’hésite pas à couper la main qui l’a promu hier. Et Mimi fait partie de ces mains, nourricières de Doudou KA.

 

Tout le monde se rappelle encore du sobriquet qu’il usait lorsqu’il s’agit de Mimi Touré. Il l’appelait « sama mère » Il pouvait attendre des heures durant pour juste échanger des mondanités avec Mme le Premier Ministre. Bien entendu, il profitait de ces moments pour porter le discrédit sur ses compagnons politiques de Ziguinchor dans le seul but d’être mis en avant.Je ne comprendrai jamais Doudou. Tellement ses dents sont longues. Pendant que sa gestion du Fondip est sujet à polémique, pendant que certains l’accusent de trainer des casseroles liées à sa gestion de l’AIBD, pendant qu’à Ziguinchor, il est accusé de malhonnêteté, de roublardise et de mensonge au chef de l’Etat, il essaie de se mettre bien évidence sous les feux des projecteurs.

 

Le comble il dit toujours publiquement agir pour le compte du Président de la République, et nourrit secrètement l’ambition d’être remarqué par le Président. Doudou veut devenir Ministre de la République par tous les moyens licites ou illicites, peu importe pour lui.

 

Sa sortie contre Aminata Touré est à inscrire sur ce volet. Il ne se rend même pas compte que Mimi ne boxe pas dans sa catégorie. Saviez vous que Doudou Ka n’est pas membre de l’APR ? Oui, il lui fallait pour être mieux vu créer un alter égo de BBY à Ziguinchor qu’il appelle le Doggu pour le Sénégal. Des indiscrétions dans son entourage nous signalent qu’il se préparerait pour 2024. Eh oui vous avez bien lu. Doudou se prépare pour les présidentielles de 2024 au titre de Candidat à la Présidence du Sénégal. Si par ailleurs vous entendez les échos de débauchage de militants de l’APR et de l’UCS de Baldé, ce n’est juste qu’une entreloupe pour faire croire qu’il serait représentatif en Zone sud et qu’il serait l’incontournable pour la Casamance. Seront déçus, ceux qui y croient car son manège avec le Jakkartamen a fini de le discréditer dans sa propre ville.

 

Je n’ai pas la prétention de vouloir porter un jugement sur la position de Mimi Touré, mais de manière factuelle, l’histoire nous dit qu’elle aura servi avec loyauté et détermination, le Président Macky Sall.

 

Nous attendons de pieds fermes les cafards politiques de l’APR qui n’existent que par la presse par des articles commandés et écrits par des valets de la plume, qui vivent que d’invectives et de colportages afin d’insulter honnêtes citoyens qui ont en bandoulière l’honneur, la dignité et des valeurs intrinsèques.

 

Mme Marie Tété Diadhiou

une citoyenne indignée,

Membre BBY Ziguinchor

Vous aimerez peut-être aussi
laisser un commentaire

Your email address will not be published.