BREAKING NEWS

Françoise Hélène dit porter l’affaire Adji Sarr/Sonko au palais de l’Onu à Genève

0

Françoise Hélène GAYE, présidente de l’ONG DWCR (Défense of Women and Children’s Right) et non moins présidente de CODDAS a été invitée, pour son combat en faveur de la femme et de l’enfant, à prendre part au 14e forum international des ONG sur la participation économique et sociale des femmes au palais des nations Unies à Genève.

Une nouvelle option pour l’organisation DWCR et CODDAS de pouvoir durablement apporter leurs contributions aux luttes menées pour les droits et libertés des femmes au plan international. À en croire la présidente Françoise Hélène GAYE, le dossier Adji Sarr –Ousmane Sonko a occupé une place de choix dans les débats, avec des échanges très fructueux avec les panélistes venus des 4 coins du monde pour une meilleure mobilisation des organisations féministes en faveur d’un procès équitable.

Pour rappel, l’affaire Adji Sarr qui a éclaté au mois de mars 2019 n’a toujours pas connu son épilogue et les deux protagonistes ont jusque-là connu fortunes diverses. Le dossier a jusqu’ici connu une tournure très alambiquée.

L’accusatrice Adji Raby Sarr face à la vindicte populaire a été contrainte de restreindre sa liberté pour sa propre sécurité pendant que l’accusé, Ousmane SONKO pour sa part, ayant bénéficié d’une liberté provisoire mène ses activités en son bon vouloir sans être inquiété. Une situation qui commence à irriter le commun des Sénégalais qui s’interroge sur l’efficacité du pouvoir judiciaire et émet des craintes sur une justice à deux vitesses.

Autant dire qu’avec cette nouvelle démarche de la présidente Françoise Hélène Gaye, c’est une nouvelle approche qui débute avec l’internationalisation du dossier pour une équité judiciaire et le respect des droits des femmes.

 

Vous aimerez peut-être aussi
laisser un commentaire

Your email address will not be published.