[vc_row][vc_column]

BREAKING NEWS

[/vc_column][/vc_row]

Fraude bancaire : la CBAO victime de dangereux pirates

0

Attijari bank (ex-CBAO) a saisi le Doyen des juges d’une plainte. La banque vise les délits de faux, usage de faux en écritures privées de banque, escroquerie au service, manipulation et transmission frauduleuse de données d’identification de compte bancaire et blanchiment de capitaux. Cette plainte fait suite à la découverte d’une opération frauduleuse au préjudice d’un de ses clients nommé O. Diouf.

Libération, qui relate cette affaire, renseigne que le gestionnaire du compte de ce dernier a reçu par mail deux ordres de virement supposés émanant de O. Diouf. Il les exécute en transférant, le 30 août puis le 1er septembre, plusieurs millions de francs CFA (le journal n’a pas précisé le montant) sur le compte de Joel Pegnel Spann Bombete, un consultant dans une société de téléphonie et disposant d’un compte courant à la CBAO.

Il s’est avéré que O. Diouf n’a jamais émis le mail ordonnant les virements en question. Il dépose une plainte en soulignant que la dernière opération qu’il a effectuée sur son compte remonte au 7 août. Si le premier virement est passé, la banque a réussi à bloquer le second.

Joel Bombete est arrêté par les éléments de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Il a été déféré au parquet le 6 septembre puis présenté au juge du sixième cabinet, qui l’a placé sous mandat de dépôt.

Libération rapporte que Joel Bombete n’a pas agi seul. Il a bénéficié de complicités. Le journal ajoute que la bande de pirates a pu émettre des ordres de virement en usant de manœuvres frauduleuses leur permettant de capter les données bancaires de leurs cibles.

La même source indique que l’argent qui est récolté dans ces opérations frauduleuses est blanchi à travers divers business.

Vous aimerez peut-être aussi
laisser un commentaire

Your email address will not be published.