ActualitésPolitique

« LE BOYCOTT DES ÉLECTIONS N’EST PAS UNE PERSPECTIVE POUR L’OPPOSITION »

Même si l’opposition n’est pas contente de la décision prise par le président de la République de fixer les élections locales à la date du 22 janvier 2022, elle n’est pas dans les perspectives de boycotter ces joutes électorales. C’est du moins ce qu’a confié Saliou Sarr, plénipotentiaire de l’opposition à l’Obs. « Aujourd’hui, les maires de communes ou les présidents de département vont être élus au suffrage universel direct. C’est un changement de même que le maire de ville. Nous avons discuté pendant plusieurs mois pour arriver à ce consensus. C’est le moment de l’appliquer. Donc, on ne va pas rater ça », a déclaré Saliou Sarr. Qui, auparavant, a constaté que le président de la République a choisi la date que ses représentants dans le dialogue politique avaient proposé alors que c’est lui-même qui avait dit qu’il fixe la date au plus tard à janvier 2022. « Macky Sall dit qu’il est pour le dialogue mais, dans la pratique, il ne suit que ses représentants dans le dialogue. Nous avions démontré durant les discussions, avec les délais légaux et des propositions techniques pertinentes qu’il était possible d’organiser des élections locales en fin 2021 ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page