ActualitésFinanceSociété

SEYNABOU DIAKHATÉ : « SEULS 59% DES ASSUJETTIS ONT FAIT UNE DÉCLARATION DE PATRIMOINE »

Adoptée depuis 2014, la loi sur la déclaration de patrimoine ne produit pas encore les effets escomptés. Autrement dit, il y a toujours des autorités qui gèrent les deniers publics de l’Etat qui refusent de se soumettre à cet exercice qui garantit la transparence dans la gestion et lutte contre la corruption et la concussion.

En effet, sur les 1247 personnes qui doivent faire leur déclaration de déclaration de patrimoine, seules 938 sont passées devant la présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, Seynabou Ndiaye Diakhaté. C’est cette dernière qui a même fait la révélation, ce jeudi, à l’occasion de l’atelier d’échanges et de sensibilisation avec les parlementaires sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine. « A ce jour, nous avons 1247 assujettis à la déclaration de patrimoine. C’est-à-dire des personnes qui doivent faire leur déclaration mais, à ce jour, nous avons reçu 788 déclarations d’entrée et 150 déclarations de patrimoine de personnes qui ne gèrent plus les deniers. En valeur relative cela fait 59% », a déclaré la présidente sans donner aucune autre information sur ceux qui ne se sont pas acquittés de cet exercice.

 

Des insuffisances à corriger

Auparavant, Seynabou Ndiaye Diakhaté a relevé les insuffisances et les obstacles de cette loi sur la déclaration de patrimoine. Des insuffisances et des imperfections qui, selon lui, doivent être corrigées afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs. « Un texte de loi n’est jamais parfait. C’est à l’œuvre qu’on rencontre les insuffisances et les vides à combler. C’est ce qui s’est passé avec la loi sur la déclaration de patrimoine. Il y a des insuffisances à combler, à parfaire », avoue-t-elle. A son avis, la bonne gouvernance dans nos états constitue une priorité dans les agendas internationaux, régionaux, nationaux et une préoccupation pour l’autorité publique ainsi que les citoyens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page