BREAKING NEWS

Université de Ziguinchor : Le département de sociologie ferme ses portes à cause d’un bras de fer entre recteur et professeurs

0
La tension est vive au niveau du département de sociologie de l’université Assane Seck de Ziguinchor. La cause, une tension entre le Recteur et un des professeurs de ce département. Un problème qui a atterri en justice, et qui doit être jugé le 02 novembre prochain, apprend-on.
 
L’affaire pendante devant la justice oppose le Recteur Mamadou Badji au Dr Jean Alain Goudiaby. Une sommation interpellative, suivie de citation directe devant le tribunal correctionnel de Ziguinchor, par le Recteur, à l’enseignant au département de sociologie, réclamant ainsi cent millions pour préjudices confondus. Chose inacceptable pour ses camarades et collègues enseignants qui parlent de procès de la honte. Ils estiment que leur collègue n’a fait que dénoncer le processus de licenciement de leur collègue le Dr Céline Labrune Badiane et les irrégularités de ce licenciement lors d’un point de presse. Suite à cette affaire en justice, les enseignants de ce département ont décidé de soutenir leur collègue et ne plus dispenser de cours. 

 
Une situation qui met mal à l’aise les étudiants du département de sociologie. 

 
Selon Amar Sané, président de l’amicale des étudiants, cette crise bloque les cours qui en principe devraient prendre fin suivant le calendrier fin octobre.
 
L’amicale des étudiants de sociologie de l’université Assane Seck de Ziguinchor, à travers leur président, interpelle les autorités sur ce blocage dû au bras de fer entre le Recteur et les enseignants de sociologie. 
Amar Sané interpelle les autorités administratives, le ministre de l’Enseignement supérieur et le Président de la République pour le règlement de ce différend avant que le pire ne se produise.
Vous aimerez peut-être aussi
laisser un commentaire

Your email address will not be published.