A LA UNEActualitésPeopleVideos

[VIDÉO] – PARCOURS, DÉPART DE GFM, PASSAGE EN PRISON… LES CONFESSIONS DE TAÏB SOCÉ

Réputé pour ses prêches, Oustaz Taïb Socé est l’un des prêcheurs les plus connus au Sénégal. Ayant fréquenté plusieurs médias jusque là, il continue toujours d’évoluer dans ce milieu. D’ailleurs, il affirme : « Personne n’a plus d’expériences que moi en radio, que ça soit mes employeurs ou qui que ce soit d’autre. Qu’il soit du groupe futur média ou Emedia invest. Lorsque j’ai commencé à intervenir à la radio, aucun d’eux n’osait tenir un micro ».

 

Ces propos, il les a tenus lors d’un entretien avec nos confrères de Dakaractu. Toutefois, le célèbre prêcheur persiste à maintenir le flambeau malgré les difficultés auxquelles il était confronté. En homme de foi, Oustaz Taïb Socé considére que tout ce qui arrive dans la vie n’est que l’œuvre d’Allah (swt). D’ailleurs, il confie : « C’est un parcours qui ne pouvait manquer dans ma vie et j’en rends grâce à Dieu. Mon séjour en prison m’a protégé de possibles dangers. Il y avait peut-être quelque chose qui aurait pu m’oter la vie dehors, c’est pour cela que Dieu m’y a conduit pour m’en épargner. La prison a plus de sécurité que la société. J’enseignais le Coran à des gens au niveau de la prison. J’ai fait plusieurs « Tafsir » là-bas. Ce qui est dur, c’est qu’on t’accuse de quelque chose que tu as fait, mais si tu n’es pas coupable, cela reste juste des accusations ».

 

 

Un homme très attaché à la religion, un homme qui y est dévoué, c’est ce que Taïb Socé est en réalité, d’après son ancien collègue Oustaz Ndiaga Seck. « Taïb est quelqu’un de bien, c’est un homme qui aime sa religion. Quand on ne le connaît pas, on peut arriver à le considérer avec dédain mais une fois qu’on le fréquente et qu’on le connaisse vraiment, on finit par s’attacher à lui. L’islam estime le fait d’accepter la volonté divine et c’est ce que nous retenons d’El Hadj Taïb Socé et nous en rendons grâce à Dieu ».

 

Ancien agent du groupe futur média, aujourd’hui, il exerce à Emedia Invest où il continue à faire des prêches. Par ailleurs, son intégration dans ce groupe de presse s’est faite après sa démission au groupe futur média. De plus, les spectateurs et auditeurs demandaient après lui et cela fait partie des raisons qui ont motivé son intégration. Alassane Samba Diop, directeur de Iradio, apporte des éclaircissements à ce niveau. « Taïb m’a contacté après sa démission pour m’exprimer son besoin de travailler avec nous. En plus, beaucoup de téléspectateurs le réclamaient car ils connaissent sa personnalité et lui, il sait comment prêcher. Il est différent des autres prêcheurs, il est un homme libre. Il a une très grande audience et il est suivi partout car les thèmes qu’il développe intéressent bon nombre de personnes ».

 

C’est à la suite d’une émission (Quartier Général) passée sur la Tfm avec comme invité Ahmed Khalifa Niasse, qu’il a décidé de quitter le Groupe Futurs Médias. En effet, l’invité ce jour-là a tenu des propos humiliants et blessants à son endroit. Ce fait continue de le marquer car il n’a pas manqué de le fustiger. « Ils ont invité Ahmed Khalifa Niasse et l’ont laissé se défouler sur moi sans qu’aucun d’eux ne bronche alors que je travaille dans ce groupe depuis 15 ans. Et puisque cela a eu lieu, il fallait que je parte. Et moi, ma dignité me tient plus à cœur que ces radios et télévisions car je sais que si je quitte là-bas, j’irai autre part ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page